fbpx

Dernières nouvelles

Ressources communautaires ACJ+ poursuit sa mission… malgré la pandémie!

Répondre aux besoins des personnes en situation d’itinérance en offrant des services d’hébergement temporaire et un service de dépannage de jour, voilà la mission des Ressources Communautaires ACJ+. En période de pandémie mondiale, offrir les mêmes services tout en contribuant à aplanir la courbe de propagation du virus semble presque irréaliste.

C’est pourtant l’exploit que l’équipe d’ACJ + réussit à accomplir depuis le 13 mars dernier : arrimer les besoins de la clientèle, les inquiétudes de contamination des employés et les mesures de prévention et de distanciation. En date du 14 avril, ACJ+ en était à sa 30e journée d’isolement volontaire et aucun cas de propagation du virus n’est apparu!

Mise sur pied d’un îlot d’isolement préventif

Comment ont-ils réussi? Avec de la rigueur, des mesures claires et la conversion temporaire de la Maison d’hébergement le Préfixe en « îlot d’isolement préventif de 14 jours », une idée de la directrice, madame Marie-Claude Renaud. Ce nouveau service adapté permet de répondre aux besoins urgents d’hébergement des personnes actuellement en situation d’itinérance dans notre communauté. Il rassure également les personnes hébergées et les différentes équipes des ressources communautaires d’ACJ+ quant à leur santé et aux risques de propagation du virus.

 J’ai un engagement social envers la mission que je porte. Rapidement, je devais trouver des solutions. Nous avons mis sur pied des mesures strictes pour nos personnes hébergées, nous les avons éduqués et sensibilisés à l’importance de respecter ces mesures pour éviter la propagation et les risques pour la santé de tous. Par exemple, en plus de mesures d’hygiène strictes, nous avons instauré une mesure qui limite à trois le nombre de sorties par jour, et elles sont limitées à 30 minutes. Ça tranquillise autant le personnel que les personnes que nous aidons.»
Marie-Claude Renaud, Directrice.

Les mesures de confinement dans les différents services sont strictes, ce qui permet d’assurer que les personnes qui y sont hébergées, qui étaient dans la rue avant d’y arriver, ne présentent aucun symptôme lié à la COVID-19. Une fois les 14 jours de confinement passés, les personnes hébergées qui ne présentent aucun symptôme, peuvent intégrer une des ressources d’ACJ+, où des mesures de distanciation et d’hygiènes sont en places et appliquées avec rigueur. Vendredi dernier, le 10 avril, les 4 premières personnes hébergées ont ainsi pu quitter leur quarantaine et intégrer une des ressources d’ACJ+ ! De nouveaux hébergés peuvent maintenant obtenir des services au Préfixe.

Une collaboration qui fait une différence

Pour réaliser ce tour de force, l’ACJ+ a pu compter sur le Centre d’Hébergement Multiservice de Mirabel (CHMM), dont l’équipe est venue porter main-forte afin d’assurer la continuité du service d’hébergement. Leur objectif commun ? Combler les places disponibles, ou qui le seront dans leurs hébergements, sans compromettre la sécurité déjà en place ni la santé du personnel essentiel. Le CHMM et les ressources de l’ACJ+ peuvent désormais accueillir, conjointement, 22 individus.

Cette solution leur permet d’offrir à des personnes itinérantes, ou à risque de le devenir, un continuum de service, une solution de rechange rapide et efficace, le temps que durera la crise de la COVID-19. C’est une formule gagnante, garantissant à la fois la sécurité de leurs équipes et celle de la population itinérante.

Au téléphone, la directrice d’ACJ+, Madame Renaud, nous dit que la situation est en constante évolution, mais que la collaboration de tous les intervenants reste une des clés du succès. C’est une femme dynamique et généreuse de son temps, bien que fort sollicitée.

Je suis fière de ce qui a été réalisé grâce à la collaboration de mes équipes qui se sont mobilisées et qui ont été proactives dans leurs actions et souriantes malgré tout. Elles se sont montrées courageuses en poursuivant notre mission, quotidiennement, auprès de la clientèle itinérante.»


À propos des Ressources communautaires ACJ + 

Au nombre de quatre, les ressources ACJ+ ont été créées afin de soutenir la jeunesse, les familles en situation de vie difficile et les personnes itinérantes ou à risque de le devenir de tous âges. Adaptées aux besoins des individus, les ressources représentent une solution de rechange aux organismes officiels qui, pour diverses raisons, ne leur conviennent pas. Elles sont également une source d’intervention communautaire d’accès facile pour tous dont la collectivité bénéficie. L’ACJ+ comprend l’Accueil communautaire jeunesse des Basses-Laurentides (pour les 16 à 25 ans), le Préfixe des Basses-Laurentides (pour les jeunes de 12 à 17 ans), les Appartements supervisés le Transit (pour les 17 à 25 ans) et le Répit de la rue (pour les 18 ans et plus).

Coordonnées – Bureaux administratifs
311, rue Feré, Saint-Eustache (Québec), J7R 2V1
Tél. : 450-974-1510
Site Internet : www.acjbl.org/   |    Courriel : info@acjbl.org


Vous aussi souhaitez aider les personnes les plus vulnérables de notre communauté?

 

Centraide Laurentides a mis sur pied un Fonds d’urgence afin de soutenir ces organismes communautaires à assurer l’essentiel, cliquez ici pour en apprendre davantage.  Ensemble, assurons-nous que nos partenaires communautaires continuent d’offrir des services essentiels !

Une page a été créée afin de présenter les organismes soutenus par le Fonds d’urgence de Centraide Laurentides. Lorsqu’un financement sera confirmé par le comité aviseur du Fonds, l’information y sera affichée.  Cliquez ici pour accéder à cette page.

Ne soyez #JamaisIndifférents. Faites un don dès aujourd’hui.