Quand la solitude devient un mode de vie…

Peu importe la cause de l’isolement (vieillissement, limitation physique, violence conjugale, intimidation, dépression…), les personnes isolées font souvent face à une série de difficultés diminuant leurs chances d’atteindre leur plein potentiel.

Dix organismes soutenus par Centraide Laurentides accompagnent les personnes isolées et en marge de la société afin qu’elles puissent reconnecter avec leur entourage et prendre la place qui leur revient :

  • Briser l’isolement des aînés
  • Favoriser l’inclusion des personnes handicapées
  • Soutenir l’intégration des personnes immigrantes
  • Fournir des outils aux personnes en situation de crise ou avec un enjeu de santé mentale
  • Offrir des cours d’alphabétisation

Centraide Laurentides souhaite que chaque personne trouve sa place dans la société parce que ses principaux besoins sont comblés et qu’il lui est possible de participer à la vie de sa collectivité selon ses capacités et ses intérêts.

Consultez le Répertoire des organismes subventionnés

Exemples d'impacts concrets

Une discussion qui aide à briser l’isolement social

Âgé de 78 ans, monsieur Côté* est proche aidant de deux personnes, sa conjointe et son fils. Lors d’une discussion avec sa pharmacienne, monsieur Côté lui partage ne plus pouvoir sortir avec sa conjointe et leur fils à cause de l’état de sa femme. Ceci l’empêche de fréquenter les commerces locaux pour s’alimenter à faible coût, ce qui est primordial compte tenu de leur revenu limité. C’est suite à cet échange avec sa pharmacienne que Monsieur Côté* est mis en relation avec L’Antr’Aidant. L’organisme lui a offert un coaching proche aidant pour établir des stratégies pertinentes et personnalisées aux besoins de sa famille. L’objectif ? Lui permettre de demeurer avec sa conjointe et son fils et ainsi,  préserver leur équilibre. Aujourd’hui encore, monsieur Côté profite de soutien psychosocial hebdomadaire, au cours duquel il partage les nouveaux défis qui s’ajoutent avec  l’évolution de la maladie de sa conjointe. Il participe également, avec son fils, à un groupe de soutien de Sainte-Adèle. Père et fils deviennent donc complices dans le « prendre  soin » de madame.

Organisme communuataire : L’Antr’Aidant | Pays-d’-en-Haut
*Monsieur Côté, nom fictif

« C’est ici que j’ai trouvé la paix. J’étais au bout de mon rouleau. Pas d’amis, pas de connaissances. Depuis que je suis entrée ici (dans un centre d’hébergement d’urgence), j’ai réussi à briser l’isolement. Ils m’ont apporté… je ne sais pas… de l’amour je pense. »

Annick

2020
en chiffres

181 500 $

attribués pour briser l’isolement social

18 %

de nos investissements destinés à briser
l’isolement social

10

organismes soutenus

5 810

personnes aidées

3 085

nouvelles personnes aidées

212

bénévoles impliqués auprès de ces organismes