fbpx

Dernières nouvelles

Sophie – Héroïne communautaire

Sophie Larose travaillait comme courtier en valeurs mobilières au centre-ville de  Montréal.  Après les attentats du Word Trade Center, elle a réalisé qu’elle n’en pouvait plus et qu’elle devait se reconnecter à autre chose.

Elle a choisi de quitter son emploi et d’aller « vivre dans le bois », dans le but de peindre, de se ressourcer et de retrouver un sens à sa vie.  Avec ses économies, elle s’est installée à Wentworth-Nord, qui est une municipalité située à 30 km à l’ouest de Saint-Sauveur, un coin de pays isolé dans les montagnes où il n’y a pratiquement pas de services sociaux.

Un jour, elle a rencontré un enfant de douze ans qui ne savait ni lire, ni écrire, parce qu’il était rebelle à l’école et qu’il se faisait exclure de la classe. Après plusieurs échanges et rencontres avec ses parents, elle a proposé d’aider ce jeune en lui offrant l’école à la maison, lui évitant ainsi de continuellement vivre l’exclusion de son milieu scolaire. D’autres enfants de la région avaient aussi des difficultés à performer dans leur milieu scolaire et étaient exclus; ils se sont donc retrouvés chez Sophie.

Puis, d’autres enfants se sont joints à eux, dans le cadre d’une session d’aide aux devoirs que Sophie offrait en fin de journée dans sa maison.  Plusieurs de ces enfants, qui prenaient part à l’aide aux devoirs de Sophie, vivaient dans des familles démunies qui n’avaient pas les moyens de transport leur permettant de bien se nourrir au quotidien.  Sophie a offert des collations.  Elle a ouvert sa maison et son cœur aux enfants.

De fil en aiguille, les enfants ont appris.  La maison de Sophie est rapidement devenue un lieu de partage, un lieu sécuritaire où il faisait bon, où les enfants étaient respectés mais aussi encadrés.  Sophie a créé un organisme, Ressources communautaires Sophie;  elle a incorporé l’organisme, offert sa maison comme lieu principal d’activités, recruté des gens de son milieu pour travailler avec elle, fait des démarches pour obtenir du financement pour couvrir les frais des collations qui se sont rapidement transformées en repas, en matériel scolaire, vêtements et bien d’autre chose.

Un dîner communautaire par mois est offert à la population dans la petite église de Wentworth-Nord, avec un coût minime pour ceux qui peuvent payer.  Des parents, des enfants, des personnes seules et des gens âgés y prennent part et viennent partager un repas nutritif, cuisiné par des femmes et des hommes engagés. Sophie et son équipe font du dépistage pour la petite enfance avant l’entrée à l’école, de concert avec la commission scolaire anglophone Sir Wilfrid Laurier, qui dessert notamment les familles de ce secteur.

Les adolescents peuvent venir discuter entre eux le soir, car la ressource est un milieu de vie pour eux, puisqu’ils y ont grandi. La ressource a mis sur pied un comptoir vestimentaire pour aider les familles et a récemment créé une coopérative, pour permettre le sauvetage du seul dépanneur dans la municipalité.  Cette coop est formée de résidants qui travaillent ensemble pour administrer le commerce, le seul du village.

Ressources communautaires Sophie existe depuis maintenant dix ans. Les premiers ‘enfants de Sophie’ ont grandi, tout comme le petit bonhomme qui est à l’origine de l’histoire de Sophie, qui est retourné aux études et s’est trouvé un travail dans une entreprise de panneaux d’isolation.  Xavier est aujourd’hui père de deux enfants.  À chaque fois qu’il vient à Wentworth-Nord pour visiter son père, il revient voir Sophie et en profite pour s’occuper des enfants qui fréquentent la ressource, il lave la vaisselle ou se rend utile là où il y a un besoin. Sophie lui a donné tous les leviers nécessaires à son épanouissement et il lui en est tellement reconnaissant.

Centraide Laurentides a été le premier bailleur de fonds de Ressources communautaires Sophie.   Aujourd’hui, avec quatre employés permanents, quatre stagiaires à temps partiel et une vingtaine de bénévoles, l’organisme offre des services aux familles, aux ainés et aux gens les plus démunis, en faisant des activités de mobilisation, d’éducation populaire et d’accompagnement.  On répond aux besoins alimentaires, vestimentaires, d’administration et de transport.  Les populations de Wentworth-Nord, Lac-des-Seize-Iles-sud, Lost River- Harrington, Lachute, Brownsburg-Chatham, Morin-Heights, Saint-Sauveur et Saint-Adolphe d’Howard participent aux activités de la ressource. Parce que situé en milieu rural éloigné, dans un désert de services, l’organisme est la seule ressource disponible à ces populations.

Centraide Laurentides rend possible l’action méritoire de cette grande dame, investie avec cœur, auprès des gens de son milieu.  Sophie est une entrepreneure communautaire qui transforme la collectivité!