fbpx

Dernières nouvelles

Mélanie – Héroïne communautaire

« Une fois que l’on accepte sa situation, on peut commencer à avancer » – Mélanie

« Mon ancien logement était trop petit et en mauvais état, mais ma situation financière en tant que maman monoparentale ne me permettait pas de déménager. J’étais déprimée. Ça affectait mes enfants, ce qui me rendait encore plus triste. C’était une période noire pour nous.

Mes problèmes financiers me préoccupaient tellement que je ne pensais à rien d’autre, c’était devenu une source de stress incroyable. Je me faisais croire que ma situation n’allait pas si mal, mais dans le fond, c’est parce que j’en avais honte.

À un certain moment, j’ai accepté ma situation, et j’ai demandé de l’aide. C’était la bonne décision à prendre, même si c’était très difficile pour moi. Grâce au programme d’un organisme qui vient en aide aux mères monoparentales, on a pu emménager dans un nouvel appartement subventionné, et l’effet sur ma famille a été presque immédiat. Parce que tu peux essayer de le cacher tant que tu veux, mais si maman n’est pas heureuse, les enfants ne le sont pas non plus.

Quand je me suis sentie mieux, j’ai vu un changement dans leur comportement, ils étaient beaucoup plus joyeux au quotidien. Je ne me rendais même pas compte de l’impact que j’avais sur eux.

Le déménagement a aussi rallumé la passion que j’avais pour mon ancien métier, en esthétique et massothérapie. Je me suis mise à rêver d’ouvrir mon propre salon – un rêve qui se réalise maintenant grâce à mes économies de loyer et au soutien de l’organisme.

J’aimerais dire aux autres mères monoparentales, qui vivent une situation semblable à celle que j’ai vécu, de ne pas trop faire attention au regard des autres. On a peur de ce que les gens vont penser, on ne se trouve pas bonnes, on perçoit notre situation comme un échec, mais il faut arriver à passer par-dessus tout ça. Une fois que l’on accepte sa situation, on peut aller chercher de l’aide et commencer à avancer. »