fbpx

Dernières nouvelles

Aider les proches aidants : l’ombre de ceux qui sont dans l’ombre

 

L’Antr’Aidant est un organisme qui vise à améliorer les conditions de vie des proches aidants d’une personne aînée, malade ou en perte d’autonomie (physique et/ou cognitive).

Centraide Laurentides s’est entretenu avec Julie Gravel, directrice générale de l’organisme afin de comprendre comment la crise sanitaire a impacté les proches aidants et comment L’Antr’Aidant a su répondre aux besoins grandissants de ceux-ci grâce, entre autres, au financement octroyé par Centraide Laurentides dans le cadre du programme Nouveaux Horizons pour les Aînés du gouvernement du Canada.

La situation actuelle précarise énormément les proches aidants et met en lumière leur apport dans la société québécoise. Sans eux, les plus vulnérables ne peuvent survivre. Lorsqu’on les retire des milieux de soins et d’hébergement nous voyons ce qui se produit: manque de personnels, soins défaillants, dégradation de l’état de santé physique, psychologique et cognitive des aidés, etc. » Julie Gravel, directrice générale l’Antr’Aidant.

La crise a également fragilisé l’équilibre des proches aidants. La pandémie a forcé l’arrêt de tous les services du CISSS, CLSC, entreprise d’entretien ménager et de toutes les formes de répit. Il est devenu difficile pour les proches aidants d’avoir accès à de l’aide. Constatant qu’ils vivaient de l’isolement, des craintes et un épuisement, L’Antr’Aidant a aussitôt mis en place un plan de réponses à leurs besoins.

Devant l’adversité, ils répondent par la solidarité et la créativité

#SolidairementProcheAidant, une série d’outils et de capsules distribués chaque semaine dans la population, a été mis sur pied dès la première semaine afin d’assurer un filet de sécurité pour la population proche aidante et les personnes qui les côtoient. Ils sont diffusés sur Internet et Facebook et sont relayés par de nombreux partenaires, dont les centres d’action bénévole, les centres d’hébergement pour aînés et les municipalités. Chacun de ces outils permet d’intervenir plus collectivement sur la réalité proche aidante, de sensibiliser la population et de l’outiller pour accompagner les proches aidants.

Des appels de suivis auprès des proches aidants connus de l’organisme ont également été réalisés en début de pandémie afin d’établir un lien, un filet de sécurité avec eux et d’évaluer leurs besoins. Grâce à l’ajout d’interventions les fins de semaine, la ligne d’accueil d’intervention est maintenant ouverte 7 jours sur 7.

Rapidement le flot d’appels s’est multiplié avec une hausse de plus de 30% des demandes de services et une intensité de souffrance extrêmement présente » mentionne madame Gravel.

Une alternative virtuelle aux rencontres de groupes de soutien en personne a été mise en place et chaque semaine, ce sont plus de 30 proches aidants qui en bénéficient! Pour s’assurer que ces aidants aient accès aux rencontres virtuelles, des bénévoles se rendent chez ces derniers afin de configurer leur appareil électronique et pour ceux qui n’en avaient pas, de leur en prêter un.

Lorsque les bénévoles se déplacent pour configurer ou prêter du matériel informatique, le visage des aidants s’illumine! Ils ne se sentent pas seuls, ni oubliés. Cela leur permet d’être connectés et de se sentir moins isolés. »

Le soutien téléphonique a aussi été intensifié afin d’assurer un suivi personnalisé et de connaître les besoins des aidants. Depuis un mois maintenant, les intervenantes font de l’intervention au balcon pour les proches aidants plus vulnérables afin d’assurer de la relation d’aide, de la formation individuelle et du coaching. Les proches aidants restent souvent dans le silence et n’osent pas rechercher de l’aide. C’est pourquoi l’organisme fait également des visites au balcon, ce qui permet aux intervenantes de reconnaître des signes de déconditionnement, d’amaigrissement ou de difficultés de santé mentale chez les aidants qui vivent beaucoup de stress avec la situation actuelle.

Des intervenantes soutenantes … et soutenues

Si l’organisme a été en mesure de réaliser autant d’activités, d’innover et d’adapter les manières de faire afin de répondre à la situation, c’est grâce à une équipe d’intervenantes extraordinaires et impliquées. Un exemple concret; une intervenante a récemment accompagné une proche-aidante afin que sa famille éloignée puisse assister aux funérailles de son conjoint et ce, par Zoom. La créativité est à son comble !

J’ai la chance de compter sur une équipe d’intervenantes engagées et fortement motivées. Ce sont des intervenantes de formation, elles ont vécu de nombreuses expériences mais rien ne pouvait les préparer à ce que la pandémie a engendré comme besoins et détresse chez les aidants. Malgré tout, dès le 13 mars, elles ont manifesté leur désir d’accompagner les aidants et d’être présentes pour eux! »

Un service d’accompagnement clinique régional pour les intervenants en proche aidance a d’ailleurs été mis sur pied par L’Antr’Aidant. L’équipe y anime des rencontres virtuelles bimensuelles où ces intervenants se réunissent pour échanger et développer leurs compétences pour mieux accompagner la population proche aidante. Des outils adaptés y sont présentés, dont, par exemple, « les 6 étapes de l’intervention téléphonique de crise auprès des proches aidants ».

Bravo à L’Antr’Aidant qui contribue à développer un tissu social plus soutenant pour les proches aidants.

 


Mission de L’Antr’Aidant

L’Antr’Aidant a pour mission de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des proches aidants d’aînés ou de personnes présentant un profil gériatrique en :

  • offrant un lieu d’accueil où les proches aidants peuvent obtenir de l’information, des références, du soutien et de l’accompagnement dans l’unicité de leur situation;
  • offrant de l’écoute et en suggérant des moyens pour briser l’isolement des proches aidants;
  • partageant et rehaussant les connaissances et les habiletés des proches aidants par le biais d’activités de sensibilisation formative;
  • encourageant et soutenant la participation des proches aidants à la réalisation de la mission et aux prises de décisions de l’organisme;
  • faisant la promotion de l’entraide et du soutien mutuel entre proches aidants et favoriser le recrutement des bénévoles;
  • sensibilisant les intervenants du secteur de la santé et des services sociaux, les pouvoirs publics ainsi que la population en général à la réalité des proches aidantes.

Coordonnées

205, Principale, Saint-Sauveur
(Québec) J0R 1R0
Téléphone : 579-888-0211

Site Internet : www.lantraidant.com
Page Facebook